Product successfully added to your shopping cart There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products
Proceed to checkout Continue shopping

A COMPANY ROOTED IN IT TERRITORY IN GEAUNE

Tursan vignerons territoire

Since 1958, our cooperative “La Cave des Vignerons de Tursan” has become a must-visit destination in the Landes. It represents now a 500ha vineyard in the South-West of France. We are producing 30 000 hl on average of Tursan PDO and Landes PGI wines. We are proud to reach a turnover of 6.5 million euros.

Responsible about the quality of our wine of Tursan, we manage the Cooperative in the same way than a wine estate from the vine management until the bottling process. 120 winemakers and 26 collaborators are implicated every day in Quality and Sustainable approaches to bring forward our vine population specificities and our old grape varieties from the Pyrenees.

tursan_territoireEngagement, reactivity, team spirit, friendliness represent the spirit of the Landes. We are offering a unique line of Tursan wines: red, white and rosé with also the sweet PGI ones. Together, let’s share the spirit of Tursan!

Finally, tradition has a beautiful future “TURSAN, en aban*”! (*”Tursan, move forward” in Gascon style)


L’HISTOIRE DES VIGNOBLES DANS LES LANDES

histoire des vignobles dans les landes

2000 ANS D'HISTOIRE DANS LES LANDES

À l’époque gallo-romaine, les vins de Tursan et de Chalosse figuraient parmi les vins admis à la table des Empereurs.

Au Moyen-Âge, on les retrouve dans les grandes cités espagnoles comme Cordoue, Séville ou Valence, mais aussi en Angleterre ou en Flandre. Les barriques étaient acheminées par gabarres sur l’Adour jusque sur le littoral où elles étaient chargées sur des bateaux de commerce.

En Tursan, les Abbayes de Pimbo, Saint-Loubouer, Saint-Sever ou Vielle-Tursan témoignent du dynamisme des moines, sans oublier Geaune, avec sa bastide et sa tour.Aux XVème et XVIème siècles, le départ des Anglais ruine le commerce et trop de vins sont alors produits en Gascogne. Dans cette période de rigueur, les boissons alcoolisées sont prohibées et Henri III décrète, en 1577, l’arrachage des vignobles en excédent.

Henri IV annulera plus tard cette mesure autoritaire à l’avènement de son règne en 1589.

Au XVIIème siècle, les vins de Tursan connaissent leur apogée. Un encépagement varié et de grandes surfaces de vignobles dynamisent le vignoble. Les gabarres effectuent alors un ballet incessant entre Mugron et Bayonne en passant par Dax. Depuis la crise de phylloxéra jusqu’au milieu du XXème siècle, les vignobles traversent des périodes de doutes. La modernisation des structures de vinification s’impose, et la création d’une coopérative en 1958 devient une évidence.

Ce renouveau engage un nouvel essor qui ne s’est plus démenti depuis.

Retrouver nos caves à Geaune-Capbreton-Messanges-Mugron-Pouillon (espace caviste)

www.tursan.fr